top of page

DRESS CODE

Julien Carlier / Cie Abis


DANSE​
Création juin 2021

presse.

1.+Copyright+Stanislav+Dobak+-+LQ.jpg

Corriere del mezzogiorno Puglia - 04/01/2023

Golem mette in scena la sfida tra uomo e automa

Lo spettacolo di Julien Carlier domani al Traetta per il Network danza

1.+Copyright+Stanislav+Dobak+-+LQ.jpg

La gazzetta del mezzogiorno - 03/01/2023

"Golem", nell'intimo dialogo fra scultura e breakdance

In scena il danzatore Julien Carlier e l'artista plastico Mike Sprogis

1.+Copyright+Stanislav+Dobak+-+LQ.jpg

Quotidiano di Bari - 03/01/2023

Golem di Julien Carlier apre la rassegna L'arte dello spettatore

Spetcacolo creato nel  2019, un lavoro costruito intorno all'i ncontro tra Carlier e lo scultore Mike Sprogis, entrambi in scena 

1.+Copyright+Stanislav+Dobak+-+LQ.jpg

Exibart - Guisseppe Distefano - 02/01/2023

Golem in Puglia

Il primo appuntamento con la rassegna "L'arte dello spettatore"

DRESS CODE 1 ©Julien Carlier-min.jpg

RTBF | Xavier Ess - 17/06/2021

Comment devient-on danseur ou danseuse de break ? [...] Démonstration soufflante par les 5 danseur.euse.s de DRESS CODE.

La maîtrise est époustouflante et les figures exigent une rigueur et un engagement physique de tous les instants. C'est cette longue marche jusqu'à l'épuisement - au propre comme au figuré dans DRESS CODE - qui donne du poids à cette danse cardio.

DRESS CODE 1 ©Julien Carlier-min.jpg

Le Soir | Jean-Marie Wynants -19-20/06/2021

Avec cette création pour cinq formidables interprètes de breakdance, Julien Carlier livre une chorégraphie puissante et fragile, virtuose et intimiste. Un bijou.

DRESS CODE est un formidable moment de danse et de chorégraphie, avec ses cassures de rythme, ses va-et-vient entre l’intime et le groupe, ses mises en scène magiques de corps sur le fil du rasoir, ses moments où le mouvement, magnifié par la lumière, devient presque abstrait, s’affranchissant du corps... 

DRESS CODE 1 ©Julien Carlier-min.jpg

La Libre | Marie Baudet - 23/06/2021

Scruté de l’intérieur par Julien Carlier, le hip hop déborde du cadre. Passionnant.

À l’aspect parfois machinique lié aux prouesses techniques – bien présentes pourtant – se substitue souvent le souffle organique d’une meute nonchalante et puissante.Un vrai travail du temps parcourt la pièce, dont les rythmes changeants habitent et habillent l’espace d’intensité, de retenue, de jeu, de joie enfin. Galvanisant.

DRESS CODE 1 ©Julien Carlier-min.jpg

Point Culture | Jean-Jacques Goffinon-23/06/2021

Comme un témoin invisible, nous assistons à la mise en pratique d'un art sensible et exigeant [...].

Dans l'abnégation de la discipline, le spectacle décrit les peines physiques, la rigueur, la violence des confrontations, la solidarité du groupe et ses règles hermétiques. La chorégraphie e Julien Carlier va bien au-delà du ballet simplement virtuose que provoquent en général les break-dancers. 

DRESS CODE 1 ©Julien Carlier-min.jpg

Mouvement | Belinda Mathieu -13/07/2021

Emporté[e]s par le groove de la musique, [les danseurs et danseuses] font jaillir leur énergie communicative, leur complicité et leur amour de la danse.

Grâce à son écriture subtile, Julien Carlier déploie un ballet convaincant, où l'on jouit aussi bien de la capacité du chorégraphe à amener les corps dans une même fréquence, que de la virtuosité de chaque interprète. 

bottom of page