presse.

LA LIBRE BELGIQUE I Stéphanie Bocart  

Homme ou femme ? Et si on était libre d’être qui l’on veut ?

18/09/2019

"[...] Aborder et nourrir les débats de société, sentir le pouls d’un monde en pleine ébullition, chatouiller voire bousculer les a priori et les injustices, éveiller les consciences, poser un autre regard,… le pouvoir de la culture est immense et indispensable.[...]"

LE SOIR I Michèle Friche  

Salle comble et conquise : aux mains de Marie Henry et Clément Thirion, la question du genre enfante une nouvelle pépite.

26/09/2019

"[...] Par spirales, par tatônnements, les uns les autres tentent de cerner le sujet grave "du genre", qui touche au regard de l'autre, à son intolérance, à ses propres carcans. Et c'est pourtant franchement drôle, pas du tout didactique ou moralisateur, pas linéaire non plus, mais déconstruit, démultiplié entre jeu, récit... et didascalies [...].

L'ECHO I Aliénor Debrocq  

Peut-être que le vrai problème est que les robes sont moches.

27/09/2019

"[...] Il y a des gens, comme ça, qui ont envie de porter des robes, et au fond c'est peut-être banal (Clément Thirion) [...].

LE SOIR

Les créations théâtrales à ne pas manquer cette semaine

01/10/2019

"[...] L’humour décalé domine ce sujet grave du genre. Servie par une distribution formidable, la pièce de Marie Henry joue la déconstruction, se démultiplie entre jeu et récit, en osmose rythmée avec la mise en scène/chorégraphie de Clément Thirion, fluide, poétique et la musique de Thomas Turine. [...].

NO TELE

"Pink Boys and Old Ladies", dernière création de Clément Thirion

02/10/2019

"[...] Pour sa 4ème mise en scène, Clément Thirion s'inspire d'un fait réel pour créer une histoire originale. Pink Boys and Old Ladies nous raconte l'histoire d'un enfant de cinq ans qui aime porter des jupes. Une histoire familiale, dramatique mais aussi humoristique.  [...].

RTBF I Dominique Mussche 

La question du genre au cœur d'un spectacle à l'humour incisif

03/10/2019

"[...] On l’aura compris, dans le théâtre de Marie Henry, tout part du langage et y aboutit. Tout passe par la parole, y compris la scénographie : deux ou trois accessoires ponctuent l’espace blanc du plateau, mais par contre, un décor imaginaire nous est décrit avec une minutie loufoque. Dialogues, narration, didascalies, discours, le texte est une partition éclatée à l’humour incisif. Clément Thirion nous la rend parfaitement lisible, sans en gommer la complexité[...].

L'AVENIR I Françoise Lison  

Les normes et comment on s'enserre...
03/10/2019

"[...] La scène n'est pas vouée aux injonctions, disputes et crises d'hystérie. Elle livre une parole qui se fait partition, sertie de couleurs, d'identités, d'interrogations [...]."

RUE DU THÉÂTRE I Michel Voiturier  

Plus rosse que rose
12/10/2019

" Cette comédie – car c’en est une – a résolument pris le parti de l’humour. Son écriture, Marie Henry l’a rendue scénique en refusant de s’enferrer dans une étude psychologique, en ne versant pas dans la docu-fiction. Mais elle s’est tout autant gardée de sombrer dans un boulevard farcesque et gaudriolesque. Cette comédie donc, Clément Thirion la traite à travers une sorte de mise en abyme permanente."

© 2019 par Laetitia Piccarreta I BLOOM Project est porté par AUDIENCE/Factory asbl, 49 rue Saint-Josse, 1210 Bruxelles - +32 2 640 14 50

BLOOM Project reçoit le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Cocof, de Actiris, de WBTD (Wallonie Bruxelles Théâtre Danse), et de WBI (Wallonie Bruxelles International) Site web réalisé avec le soutien de Bruxelles Export/Région de Bruxelles Capitale