Représenter l’effet qu’une oeuvre produit sur l’inconscient, de mettre en jeu sur le plateau les associations libres générées par le texte en chacun de nous...

Le Colonel Astral a été fondé en 2015 par Marie Bos, Estelle Franco, Francesco Italiano et Guillemette Laurent lors de la création de Nasha Moskva.

Le collectif présentera en 2021, Todos caerán, l’adaptation de Francesco Italiano librement inspirée de Don Quichotte de Cervantès.

La visite d’un hôpital psychiatrique abandonné, à Volterra, fût le révélateur de leur processus créatif : représenter l’effet qu’une œuvre produit sur l’inconscient et mettre en jeu les associations libres générées par celle-ci.

Sur les murs de la cour de cet hôpital, l’un des détenus, Fernando Oreste Nannetti, pendant des années, a gravé son journal qui relate la correspondance qu’il entretenait avec les astres. Nannetti se nommait lui-même le Colonel Astral.

 

Le Colonel Astral revendique un théâtre où le jeu de l’acteur constitue l’essence de la représentation, où l’écriture scénique - calquée sur le mode de fonctionnement de l’inconscient - résulte de la mise en résonance de matériaux différents, d’un jeu d’acteur affranchi des codes, où la question du présent partagé est essentielle, permettant une part d’improvisation. 

Acteur-metteur en scène, acteur-dramaturge, acteur-scénographe, acteur-éclairagiste : l’essentiel du travail consiste à décloisonner les postes pour permettre une maîtrise totale de la représentation à ceux qui occupent le plateau. Parallèlement, les autres collaborateurs (créateur lumière, scénographe, créateur son) participent pleinement à l’ensemble du processus de travail.

L’écriture scénique, qui résulte de la mise en résonance de matériaux différents voire divergents, où le jeu s’affranchit des codes, entretient un trouble constant entre fiction et réalité, temps présent et temps de la narration, être « soi-même » et être « un autre »...

La recherche de l’irrégularité narrative, formelle et dramaturgique permet de créer une esthétique du renouvellement permanent, calqué sur le mode de fonctionnement de l’inconscient. Rien n’est définitivement fixé dans la représentation, celle-ci se module selon l’échange particulier et toujours renouvelé avec les spectateurs.

NASHA MOSKVA (2015)

Teaser

NASHA MOSKVA (2015)

Captation intégrale @Théâtre des Doms, 2016, RTBF

SIÈGE SOCIAL ET BUREAUX

C/Audience/Factory asbl

Rue Saint Josse 49, 1210 Bruxelles 

N° d'entreprise : 0449042494

Coordination générale et artistique

Stéphanie BARBOTEAU

+32 488 596 719
diffusion(a)bloomproject.be

Coordination de projets

Claire ALEX

+32 499 62 76 00

diffusion(a)bloomproject.be