La Kosmocompany porte les travaux de Clément Thirion, comédien de formation, fasciné par les sciences, et avec un net appétit pour la danse.

  • Black Facebook Icon

Clément Thirion entre en résidence à L'L (Bruxelles) en 2008. Il y développe un univers théâtral et chorégraphique hybride qui aboutira en 2013 à la création de [WELTAUNSCHAUUNG]. Il poursuit ensuite son travail de création au sein de la Kosmocompany (FRACTAL, MOUTON NOIR, PINK BOYS AND OLD LADIES).

Les sujets que la kosmocompany aborde portent principalement sur la place et le rôle de l’individu dans l’ordre du Monde, dans le kòsmos…

Mêlant théâtre, danse, musique, vidéo et aspects performatifs, les créations de la compagnie jouent allègrement avec les codes. Entre discours scientifique, danse aérobique et dérive poétique, elles exposent nos angoisses existentielles les plus profondes, cherchent à communiquer sur nos failles et nos contradictions. Non sans autodérision, cette démarche se développe sur un fil tendu entre humour et désespoir, naïveté et fatalisme, exigence intellectuelle et simplicité du geste.

Dans [WELTAUNSCHAUUNG], deux bipèdes en lycra et mooboots velues (Gwen Berrou et Clément Thirion) explorent les mystères de la « Création »  et tentent de sauver l’Humanité avec… une danse.

Dans  la  deuxième  production de la compagnie, FRACTAL (créée en 2016), Clément Thirion réquisitionne un radiotélescope pour écouter l’espace à la recherche d’un signal extraterrestre. Il convoque sur scène un groupe de 27 danseurs pour, ensemble, enregistrer un ballet mathématique à envoyer  dans  le  cosmos,  telle une bouteille à la mer interstellaire lancée dans le vide de l’Univers…

L’année 2018 est un tournant dans le parcours de la compagnie. Elle se voit attribuer une subvention pluri-annuelle lui permettant de mettre un cadre à la méthode de travail de la compagnie. A savoir l’organisation de trainings d’acteurs et de laboratoires préparatoires aux créations. MOUTON NOIR de Alex Lorette, première mise en scène d’auteur pour Clément Thirion, fut le projet pilote de ce mode de fonctionnement.

Offrant, avec un stage de gymnastique rythmique donné à toute la distribution, un outil d’écriture de plateau faisant partie intégrante de l’identité du spectacle, et de la singularité de la mise en scène.

Clément Thirion entame également en 2018 une nouvelle recherche à L’L, portant sur les danses macabres.

© 2019 par Laetitia Piccarreta I BLOOM Project est porté par AUDIENCE/Factory asbl, 49 rue Saint-Josse, 1210 Bruxelles - +32 2 640 14 50

BLOOM Project reçoit le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Cocof et de Actiris | Site web réalisé avec le soutien de Bruxelles Export/Région de Bruxelles Capitale